SAS DE CIRIONE

Jean-Jacques Laurent
Agrumiculteur
Au jardin de la Testa

route de la Testa
20144 Ste Lucie de Porto-Vecchio

Site : aujardindelatesta.fr
Faceook : aujardindelatesta


Fréquence : 8 distributions annuelles – Toutes les 3 ou 4 semaines de mi-octobre à mars/avril
Les commandes se préparent durant juillet/août par le biais d’un lien sur une plateforme.
C’est un contrat que l’on ne peut pas prendre en cours.

Jean-Jacques Laurent
Agrumiculteur

Référent : Denis Béroudon clap-tarare@denis


LE PRODUCTEUR
Jean-Jacques Laurent a repris l’exploitation de son père, en agriculture raisonnée, au sud-est de la Corse.
Il a aujourd’hui 21ha entièrement en agriculture bio. 2,5ha sont réservés au maraîchage qu’il vend sur place et à l’amap locale. Le reste, au fur et à mesure, est dédié à l’arboriculture et notamment l’agrumiculture.

Le sol de l’exploitation, « ancien lit de rivière » est léger (sablonneux en profondeur, et argilo-limoneux en surface, avec un fort pourcentage de galets). Le sol en place résulte de dépôts d’alluvions fluviatiles arrachés à des formations géologiques magmatiques de types tonalites et  granodiorite, monzogranites.  Le sol est fertile minéralogiquement et la nature des éléments mobilisables sont la silice, le potassium, le calcium, le magnésium, le fer. Peu riche en éléments azotés, le rendement des cultures est très faible au profit de la qualité.  L’équilibre quantitatif de tous ces éléments présents dans ce sol confèrent aux cultures un parfum et une saveur particulièrement authentique et unique.

La saveur des fruits et légumes ainsi que des produits transformés de l’exploitation n’est pas la résultante de leur  conduite en agriculture biologique. Par ce mode de culture nous excluons l’utilisation de tous les produits chimiques. Donc les fruits et légumes seront sains. La saveur émane du terroir.


Lorsque nous avons établis nos premiers contrats agrumes avec lui, les amaps ne représentaient que 60% de ses ventes, 85% en 2016 et désormais toute sa production (hors vente sur place) est destinée aux amaps.

Les contrats que nous validons en septembre sont toujours assez compliqués pour les nouveaux consom’acteurs d’agrumes. C’est pourquoi, chaque année, nous éditons un mode d’emploi. Le dernier en date est visible ICI.

Il produit principalement des clémentines (caffin et commune), des oranges (navelle et maltaise), des citrons et des pomelos.
Tous les agrumes sont vendus au même prix que ce soient des clémentines ou des pomelos. Le prix de l’emballage (88 caisses par palette) et du transport (par bateau puis camion frigorifique) est compris dans celui du kilo d’agrumes.

Compte-rendu de visite : ICI
Mode d’emploi

Jean-Jacques Laurent
Agrumiculteur